Menu principal (copie)

En Avril

 

 « EN AVRIL,NOUS AVONS AIMÉ… »

 

Voici venu avril, le mois des farces, des cloches, des œufs et du chocolat.

Selon la légende chrétienne, les cloches revenaient de Rome bénies. Au retour, chargées d’œufs, elles parcouraient le pays en carillonnant de nouveau. Sur leur passage, elles déposaient des œufs dans les jardins. Pour le plus grand bonheur des enfants.

Voici une autre bien jolie légende, celle des cloches jumelles. Au XIXè siècle, dans un petit village de Norvège, les habitants veillent sur les cloches jumelles lovées dans la petite église en bois debout. Elles ne doivent quitter l’église sous aucun prétexte sous peine de déclencher la colère divine. Elles avaient, en effet, été offertes, il y a 700 ans, en mémoire de sœurs siamoises, ancêtres d’Astrid Hekne. Astrid, jeune paysanne libre et curieuse aimerait changer de vie. Elle se verrait bien en femme du nouveau pasteur qui vient d’arriver et qui souhaite construire une église moderne, lumineuse et chaleureuse.  Mais, un jeune architecte, mandaté pour le suivi des travaux, ne laisse pas non plus insensible Astrid. Celle-ci va devoir choisir entre ces deux prétendants et lutter pour préserver l’héritage familial.

Avec Les cloches jumelles, Lars Mytting nous invite à un voyage à la fois historique et spirituel.  Mêlant les mythes, les légendes locales, les traditions, il nous offre une magnifique saga empreinte de romantisme.

C’est à un voyage au cœur de l’identité humaine que nous convie la romancière franco-canadienne Nancy Huston. Dans L’arbre de l’oubli, elle dresse le portrait d’une famille sur trois générations.  Le récit suit de l’enfance à l’âge adulte, Joel, le père de famille, juif new-yorkais, brillant professeur, Lili Rose, sa femme endolorie par son passé, et Shayna, leur fille, traversée par des questions dela  race et d’identité. Trois vies, trois espaces temps, trois personnages marqués par leur histoire, les traumatismes de l’enfance mais qui portent en eux les mêmes angoisses existentielles.

A travers ce brillant roman choral, Nancy Huston aborde des sujets brûlants de notre société, l’esclavage, la mémoire de la Shoah, la féminité et le féminisme, la filiation et la transmission.

La famille est un lieu de questionnement, de blessures et parfois de ravages. C’est ce que nous montre Olivier Bourdeaut dans Florida.  A Miami, Elisabeth, est traînée par sa mère dans des concours de mini-miss dès son plus jeune âge. Son corps est commercialisé, sexualisé à coups de maquillage, d’auto-bronzant et de régimes. La fillette, au grand dam de sa mère, qui espère la voir briller sur les podiums, ne reçoit que les seconds prix. En grandissant, Elisabeth commence à haïr sa mère qui a brisé ses ambitions intellectuelles. Un psychologue va l’aider à se reconstruire.

Un roman féroce et efficace sur le culte du corps parfait.

De « folie », il y est question dans le récit très singulier de Joy Sorman intitulé A la folie. Pendant un an l’écrivaine a partagé le quotidien des patients et des soignants d’une unité psychiatrique. Elle décrit le décor, le bruit incessant des clés dans les serrures, scrute les ambiances, les odeurs, observe cet univers clos. En visiteuse discrète, elle écoute, interroge et cherche à comprendre ce qu’est la folie, de quoi souffrent les patients, comment sont-ils pris en charge ?

Un récit passionnant, loin de tout pathos et voyeurisme qui dresse un tableau d’une institution en grande souffrance.

Dix ans après Fukushima, l’écrivain Denis Drummond nous embarque dans Le Dit-du vivant, une passionnante dystopie qui se déroule sur l’île japonaise d’Hokkaïdo en 2051. Un violent tremblement de terre provoque un glissement de terrain qui ensevelit un village et ses habitants. Cette catastrophe fait resurgir une ancienne nécropole inconnue. Sandra Blake, une paléoanthropologue australienne se joint à l’équipe de chercheurs japonais pour participer aux fouilles, accompagnée de Tom, son fils autiste. Les ossements humains retrouvés remontent à 13 millions d’années, or l’apparition de l’homme remonte à 7 millions d’années. Une découverte qui fait l’effet d’une bombe. Les recherches vont durer dix ans et remettre en cause toutes les connaissances établies. Elles interrogent notre société, sur le réchauffement climatique, la raréfaction de l’eau, les céréales génétiquement modifiées, le décryptage génétique...

Construit comme un thriller, ce roman foisonnant et passionnant, est d’une extrême inventivité.